• Agenda

    • - 9 janvier : inauguration de la permanence
    • - 11 janvier, 17h : commission jeunesse et sports
    • - 23 janvier, 17h30 : commission culture
    • - 28 janvier, 17h30 : commission finances
  • Nadine Rivet

    Nadine Rivet 2012

  • Née à Limoges, fille de commerçants installés en milieu rural j'ai fait des études secondaires au lycée Renoir et universitaires à la Faculté de Droit. Titulaire d'un DEA de droit privé, j'ai été recrutée par le directeur régional du travail de l'époque en 1978, administration qui, au gré des réformes dont la dernière n'est pas la moindre, est devenue la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE). Installée à Limoges depuis 1977. Divorcée avec deux fils et grand-mère d'un petit garçon.
  • Retrouvez-moi sur Facebook !

  • Vous avez la parole !

    Quelle est selon vous l'action prioritaire à mener à Limoges ?

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
    • Album : Vernissage Corinne Gourré
      <b>photo copie 3</b> <br />
  • Banque d’images

Premières impressions de conseillère municipale

Posté par Nadine Rivet le 13 mai 2008

Conseil MunicipalC’est d’abord un sujet d’étonnement que d’entendre la presque totalité des personnes que je rencontre depuis le scrutin me dire avoir voté pour la liste MODEM, il est bien dommage que, à toute la liste, nous ne connaissions que 4 000 électeurs ! Elles sont déçues, moi aussi et elles m’interrogent. Voilà ce que je leur réponds sur la lourdeur de la charge.

 

- une gestion du temps pas compliquée : à raison d’un conseil municipal par trimestre précédé de 2 réunions de commissions (j’ai le privilège d’être membre de la commission culture et de la commission sport), l’exercice du mandat ne réclame aucun effort pour surcroît d’activité même dans un planning de fonctionnaire…

 

- une ambiance détestable d’enceinte municipale : parlons de l’article 15 du règlement intérieur* adopté à l’unanimité. Pour nombre de conseillers municipaux qui siègent depuis … (les années ne comptent plus !), les échanges n’ont d’intérêt que s’ils suscitent la réaction de leurs habituels bretteurs. Quel jeu passionnant que d’échanger des quasis insanités sous le couvert de la politique ! Quel respect de l’autre ! Pour autant, c’est comme dans l’arène romaine, ces jeux semblent plaire au public, je crois même qu’il vient pour ça !

 

- une participation très incisive de la majorité municipale : pas une décision qui ne soit lue par un conseiller municipal, sans doute le spécialiste du dossier qui connaît parfaitement la question, nullement, il ne s’agit que d’un exercice de lecture qui tend seulement à prouver que nos conseillers municipaux ne sont pas analphabètes.

 

Mais pourquoi ces plaintes acerbes ? l’opposition aussi est participative : elle est invitée à toutes les manifestations, les vernissages, les commémorations et même les cocktails !

 

Ce que j’aimerais :

- avant toute chose, un respect mutuel, ce serait un réel progrès,

- un peu d’ouverture de la majorité actuelle : quand on est aux affaires depuis plus de 100 ans pour le parti et depuis 18 ans pour le maire, entamer une consultation avec les représentants élus des autres partis ne constitue pas un danger considérable mais témoigne d’une ouverture d’esprit qui serait saluée par tous. Les idées sont bonnes à prendre dans tous les camps. Nous nous sommes tous battus pour que LIMOGES vive et ne soit pas ce que certains ont qualifié de « belle endormie »,

- des discussions constructives autour des projets, c’est le rôle des commissions mais nous ne sommes que 2, et présents dans 3 commissions sur 6. Nous n’avons aucune lisibilité sur les dossiers qui vont être présentés, donc aucun moyen de donner un avis éclairé.

En conclusion, beaucoup d’attentes mais peu de tolérance de nos adversaires.


Nadine RIVET
Conseillère municipale de la ville de Limoges

*Article 15 : «…la parole est accordée par le Maire aux membres du conseil municipal qui la demandent. Un membre du conseil municipal ne peut parler qu’après avoir demandé la parole et l’avoir obtenue… Si un orateur s’écarte de la question, le Maire seul l’y rappelle. Il ne peut être interrompu par l’un de ses collègues, sauf autorisation du Maire… »

Publié dans Vie Municipale | Pas de Commentaire »

1...3536373839
 

politiquementelles |
Verité sans masque |
citoyentunisien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omarslami
| mbz1
| les acteurs de l'essonne